Nous vivons dans un monde inconnu dont les énergies qui donnent la vie et forment notre environnement nous sont, de nouveau, révélées maintenant.

Ce blog a pour objectif d'informer sur ces énergies maintenant disponibles afin de les utiliser pour le bien être de tous.

Nous inviterons,chaque fois que c'est possible, nos amis qui prennent soins de nous, nos amis de la nature et des éléments. Respectons-les et remercions-les
.

citation:

Les temps sont venus. En cette période de chaos, où
l'erreur a pris la place de la vérité, où l'on défend et
récompense souvent les coupables, oubliant volontiers la
victime, où les scandales se révèlent les uns après les
autres, faisant perdre toute crédibilité aux “éminences”
de tous bords, unissons-nous pour redresser la barre,
montrant ainsi que nous sommes des êtres responsables e
t que nous savons reconnaître cette responsabilité, en
particulier vis-à-vis de la Nature et des autres règnes
dont dépend notre survie.

Jacqueline Bousquet ( Science dans la lumière)

Vous êtes Bienvenue sur le blog "les ÊTRES de la NATURE"

mercredi 7 octobre 2015

Rencontre avec le Mamu Wiwa

Rencontre avec le Mamu Wiwa

Comme je l'ai dit précédemment, je suis très content d'être accueilli à l'aéroport de Bogotá suite à ces expériences physiques et émotionnelles.
Le mercredi 9 septembre, après 3 semaines sans contact, je suis content d'avoir ma famille en France par Skype. Je prépare mon matériel pour le prochain voyage vers BOYACA. Mon amie me propose de m'emmener en voiture à RAQUIRA et de rester avec moi un moment. Finalement elle est malade et je dois partir en autobus, je cherche une solution et au dernier moment le Mamu José m'appelle pour me donner toutes les informions nécessaires : heure de départ au terminal sud des autobus à 5 H 40. Il faut partir de bonne heure pour traverser la ville. Je suis prêt, le taxi arrive à 4 H 00 du matin. Il me conduit à cet immense terminal où je cherche la Compagnie d’autobus, mais il n'y a pas de départ à cette heure là. Il faut prendre un petit bus qui va à Ubaté et là j’attends plus d'une heure une correspondance.
Ce bus qui va à RAQUIRA emprunte une route en terre qui passe par GUACHETA car José habite en pleine montagne une heure de route avant RAQUIRA. 


Aucun commentaire:

COMPTEUR

MIS EN PLACE LE 18/09/2009