Nous vivons dans un monde inconnu dont les énergies qui donnent la vie et forment notre environnement nous sont, de nouveau, révélées maintenant.

Ce blog a pour objectif d'informer sur ces énergies maintenant disponibles afin de les utiliser pour le bien être de tous.

Nous inviterons,chaque fois que c'est possible, nos amis qui prennent soins de nous, nos amis de la nature et des éléments. Respectons-les et remercions-les
.

citation:

Les temps sont venus. En cette période de chaos, où
l'erreur a pris la place de la vérité, où l'on défend et
récompense souvent les coupables, oubliant volontiers la
victime, où les scandales se révèlent les uns après les
autres, faisant perdre toute crédibilité aux “éminences”
de tous bords, unissons-nous pour redresser la barre,
montrant ainsi que nous sommes des êtres responsables e
t que nous savons reconnaître cette responsabilité, en
particulier vis-à-vis de la Nature et des autres règnes
dont dépend notre survie.

Jacqueline Bousquet ( Science dans la lumière)

Vous êtes Bienvenue sur le blog "les ÊTRES de la NATURE"

dimanche 8 août 2010

Le Graal Source de Vie

Le Graal source de vie


Sommaire

Les médiateurs des soins:
Ils se trouvent sur tous les plans.
Ce sont des Êtres spirituels ou de la nature.
Des règnes minéral, végétal et animal.
Conférences


Voici aussi la vidéo de la conférence du 22 août 2010 à la SALZ AUDE

2ème partie








1ère partie




celle de 2009






œil de DIEU



Deux théories sont à l'origine de la vie: le hasard ou bien une évolution dirigée. Nous n'aurons jamais la possibilité de pénétrer conscient ce néant, cette insubstantialité, ce point zéro qui est à l'origine de tout ce que voyons du ciel au fond des mers, du visible au plus lointain de l'invisible. Seules les lois organisant le mouvement et la vie nous font présentir l'existence d'un législateur inaccessible à l'origine de toute cette organisation. Rien de plus n'est à découvrir en dehors de ce tout et de son fonctionnement. Rien de plus n'est à créer. Seules les liaisons, les formes changent. Beaucoup d'êtres humains essayent de toutes les façons possibles de comprendre et d'apprendre à utiliser ce qui nous environne, bien souvent sans conscience. Ils ne font que détruire, perturber et démolir l'harmonie qui nous entoure, harmonie mise en place par les êtres de la nature de tous les plans qui sont à l'oeuvre depuis l’œil de DIEU jusqu'à la nature qui nous entoure nous préparant gîte et couvert dans la rigoureuse application de la loi. Toutes les possibilités d'énergie, de vibrations, toute la matière, toutes les pensées et tous les modèles sont ou peuvent être contenu dans ce point zéro contenant ce tout.






Trou noir: la matière s'écrase sur elle même devient énergie et Lumière
Trou blanc: la Lumière, l'énergie s'entoure de matière
Le néant. notre incapacité, impossibilité d'expérimenter ce qui est en dehors de la compétence de nos sens et des instruments qui les prolongent.


Dieu dit: Que la Lumière soit et la Lumière fut.
Certains savants proclament que nous sommes le fruit du hasard.
D'autres comme Nikolas TESLA n'excluent pas une Création dirigée par des lois donc un législateur.
Nikolas TESLA dit: Depuis la source l'énergie se propage en ligne droite. Arrivée à un certain éloignement prend naissance un premier plan en 3 dimensions d'énergie créative primitive.


Manoir du GRAAL


Je partirai du plus haut reçu par intuition pour le nouer avec ce qui nous entoure visible ou invisible.


Je partirai du Manoir du GRAAL situé en partie dans le plan de la Divinité ou il est ancré et l'autre partie sur le plan de création première.
Des êtres de la nature bien plus puissants sont déjà à l’œuvre. Mercure est à l'origine de toutes ces énergies qui vont former tous les plans plus bas.

Parmi les courants qui partent de Merkur nous trouvons ODIN qui est le responsable du cercle des Géants. De ce cercle part un courant d'énergie qui se densifie et se personnalise c'est le responsable et maître de tous les géants de la terre.



Dans la salle la plus élevée officie PAZIVAL comme nous le laisse entendre Wagner. Autour de lui des courants de force se sont dégagés et prennent forme. Les êtres de la nature de tous les plans de la Création dépendent du courant d'énergie de Merkur puis contenu des lois de la pesanteur et de l'affinité, l'éloignement provoque refroidissement, division et densification de ces courants.




Un autre courant part de la coupe du GRAAL ne débordant jamais et apportant vie à la Création depuis la sphère DIVINE . Ce courant traverse toutes les CRÉATIONS une fois par an le jour de la Pentecôte.

Parmi les courants devenants indépendants de ces niveaux, nous trouvons celui de la féminité qui est un courant secourable personnalisé par une REINE ELIZABETH.

Nous trouvons aussi le courant des guides qui abouti aux guides des êtres humains et à nous même.

Jusqu'au plan des êtres de l'essentialité la vie et le mouvement prennent forme par la propre chaleur des énergies de ces plans. Plus bas dans les différents types de matière la vie existe uniquement grâce aux énergies des plans supérieurs.




9 cycle de l'eau

Sans cycles, l’eau ne se régénérait pas sur Terre. Plus de cours d’eau. L’eau des océans ne serait pas renouvelée et donc de milieu aquatique ne serait plus susceptible d’accueillir de la vie. Par sa densité relative et sa richesse biochimique, l'eau est un biotope particulier qui regroupe toutes les échelles de la faune et de la flore. Sur son parcourt interviennent le ciel, le soleil, la terre et les plantes. Ainsi l'eau se renouvelle sans cesse 3 000ans pour les océans, 12 000ans dans les régions polaires et 10jours dans l'atmosphère.

L’eau répond aussi à la loi du mouvement. Le cycle de l'eau évaporation, condensation et précipitation chaque année 400 000Km3 d'eau passe des océans à l'atmosphère. Chaque gramme libérant 537 calories. Sans mouvement, l’eau qui stagne, croupit devient impropre à la consommation de l’être humain, dégénère et devient pathogène. Elle doit impérativement être recyclée par l’évaporation, l’épuration et un mouvement spiralé. Sous l’effet des rayons du soleil, de la vapeur d’eau se forme car la gravité de la Terre est faible. Les formes de vie qui s’y développent ne suffisent pas à lui rendre sa pureté. Les cycles de l’eau dépendent aussi des lois du mouvement rythmique, flux et reflux de la mer et du mouvement circulaire ; toute notion de vie a lieu selon un cycle qui lui est propre. Des mesures ont été effectuées lors des marées, le PH augmente lors du flux pour atteindre un maximum lors de la pleine mer et un minimum lors de la basse mer. Comme tous les cycles naturels, les cycles de l’eau nous enseignent que, aussi dans la matière, le commencement et la fin se rejoignent pour former des cycles de la source à l’océan, de l’océan à la source utilisant soit un parcours souterrain (50ans), soit un parcours en grande partie aérien (environ 34 fois par an). Il y a aussi un cycle qui passe par le végétal c’est un des nombreux cycles biochimiques. Les racines pompent l'eau et la relâche en partie dans l'atmosphère. L’eau de pluie en zone subtropicale est conservée dans les mousses puis restituée aux ruisseaux progressivement. Actuellement avec la déforestation, les eaux ne sont plus retenues, n’alimentant plus les ruisseaux de façon continue. Lors de la déforestation, le cycle de l'eau est fortement modifié localement. L’existence de l’être humain se déroule aussi suivant un cycle qui se répète : la naissance conduit vers la mort et, de là, nous sommes conduits vers de nouvelles naissances jusqu’à la purification ou la décomposition.
Toute rupture du cycle va à l’encontre de la loi du donner et du recevoir.
Le premier cycle que nous avons brisé est celui de l’eau qu’il nous faut maintenant purifier artificiellement. Ce cycle est semblable à celui de l’humus du sol où l’eau et l’air ainsi que les êtres vivants produisent de la matière organique plus assimilable par les plantes. Lorsque l’on rompt un cycle en ne tenant pas compte de la loi du donner et du recevoir, alors ce cycle est en sursis, c’est le cas pour celui de l’eau que l’on utilise pour notre confort matériel.
Cette eau est le sang de la terre. Elle la perce, la modèle, la rend fertile, vivante et vivable. Comparé à la circulation du sang, nous avons le sang qui fait un 8, la circulation basse s’occupe des échanges nutritifs, la circulation haute des échanges gazeux. Pour la terre la circulation basse se fait dans le sol avec l’eau de moyenne densité, la circulation haute dans l’air avec l’eau de faible densité. On retrouve ce schéma de circulation pour l’irrigation de l’œil. L’eau fait partie de la biosphère avec ses 3 éléments principaux : les océans (l’eau), la terre immergée et l’air. Ces 3 éléments sont interactifs et indispensables à notre vie. L’équilibre se fait en fonction des lois du donner et du prendre, du mouvement et de la compensation maintenant un équilibre fragile. L’existence de la vie sur notre planète dépend de l’équilibre des 3 états de l’eau : liquide : les océans, solide : les deux calottes glacières et humide ou gazeux : la vapeur d’eau et les nuages. L’eau élève les éléments qui sont légers et enfonce les autres, ceux qui sont lourds. Elle a aussi la particularité de désagréger certains solides, certaines roches et d’absorber le gazeux. Plus le processus est lent plus les eaux ont le temps d’interagir chimiquement avec le milieu.
S’il n’y avait pas de cycle de l’eau, il n’y aurait pas de vie.




10 Le corps

Grâce à la jonction des irradiations des minéraux et des végétaux en décomposition, de l’air, de l’eau et de la terre, apparaissent alors les premiers animaux dont les germes reposent également dans l’irradiation universelle invisible. Le germe se forme en tant que précipité et non point d’abord l’animal qui lui, ne se développe qu’à partir du germe attiré. La pression de l'eau à un effet sur la physiologie des animaux donc sur leur évolution. Certaines créatures ne pouvant remonter en surface au risque de voir leur corps se déformer. Finalement l’animal le plus évolué parvenu à un degré de maturité bien précis, acquit une irradiation sanguine telle que celle-ci donna la possibilité de s’incarner au germe d’esprit humain. Le germe transforme l’aspect de ce corps devenu sien.

Les différents règnes vivent en symbiose par un travail en commun ou une association bénéfique réciproque. L’homme et l’animal bénéficient de l’oxygène produit par le règne végétal qui profite de la dioxine de carbone produite par la respiration. La nature nous dit qu’il est judicieux d’œuvrer de concert, la complémentarité offrant une efficacité supérieure à l’individualisme. Si la rivalité est une perte d’énergie, la perfection se dégage de l’union. Les animaux sont constitués d’environ 95% de molécules d’eau. Le corps n’est pas un ensemble d’organes solides dans lesquels circule du liquide, mais un ensemble de liquide dans lequel se trouvent des solides.

L'eau est au cœur de la transmission de la vie. Une eau synthétique ou distillée est une eau morte sans possibilité d'accueillir la vie, mais, exposée aux rayonnements de la lune et du soleil durant un mois elle devient « vitale », lieu de vie. Et au-dessus de 65°C elle redevient une eau morte tout en restant chimiquement identique. L'eau engendre et favorise l'ionisation métallique et tous les mécanismes biochimiques à l'intérieur et à l'extérieur de la cellule vivante.

Ces fonctions sont multiples :

Elle sert de solvant dans les réactions chimiques ;

  • Elle sert de transport des nutriments, de l’oxygène, du gaz carbonique, des métabolites, des hormones, des substances tampons (plasma) ;
  • Elle sert à la dissipation de la chaleur, car elle peut absorbée beaucoup de chaleur sans pour autant augmenter beaucoup de température (sueur) ;
  • Elle participe à la régulation de la pression artérielle et de la fonction cardio-vasculaire (volume plasmatique) ;
  • Elle sert à la lubrification des articulations.
  • Elle contribue à la forme et à la structure du corps du fait qu’elle est incompressible.
  • Comme nous l’avons vu, l’eau est à l’origine du cycle alimentaire des animaux marins mais aussi à l’origine de la vie sur la Terre aussi bien dans les régions polaires que dans les régions équatoriales tout comme dans les récifs coralliens où le milieu est plus pauvre en nutriments. Chaque milieu a une particularité et une vertu différentes. On y retrouve les lois de la beauté et de l’harmonie. Les coraux ont besoin de 3 conditions : 20°, une salinité convenable et une eau claire pour absorber les rayons du soleil. Le corail est le symbole de la coopération entre le végétal et l’animal.
Dans l’oasis, la vie s’organise autour de 3 facteurs : le soleil, l’eau jaillissant du désert et le sable, un havre de paix et d’harmonie où le voyageur reprend des forces.
L’eau, tout simplement permet d’étancher la soif mais aussi de se laver et de laver ses vêtements, acte hautement symbolique (eau potable disponible 350 milles km3, soit finalement un dé à coudre pour 1m3 d’eau existant sur la planète. En France, la production d’eau potable est de 6 km3/an). Les eaux traitées et recyclées sont mortes, souvent monomères, notre organisme doit les recycler. Il en est de même pour les produits ou aliments de synthèse qui ne sont pas directement assimilables par le corps ; leur niveau vibratoire est différent. Lorsque l’eau se réchauffe et n’est pas agitée par divers mouvements, elle manque d’oxygène, de même lorsqu’elle est polluée alors la vie disparaît de son sein, seuls survivent certains microorganismes. C’est pour cela que l’on teste les eaux épurées pour la consommation humaine en y plaçant des truites.

Teruo HIGA nous dit: « Les effets varient considérablement en fonction du type d'information inscrite dans les amas moléculaires de l'eau. Actuellement ce qui rend les problèmes de l'eau tellement important, c'est qu'il n'est pas simplement question de la qualité de l'eau, mais de l'information qui y est enregistré et qui va déterminer sa nature à un moment donné »

Les océans, tout comme les forêts participent au cycle respiratoire de la planète.

Osmorégulation chez les animaux terrestres
Les animaux terrestres auront à faire face à des pertes d’eau et de Na Cl. Un des aspects essentiels de la vie terrestre est le danger de déshydratation. La plupart des invertébrés autres qu’arthropodes, des vertébrés inférieurs aux reptiles, tous n’arrivent à se maintenir en milieu terrestre que par le choix d’un habitat suffisamment humide.
La résistance à la perte d’eau est donc un facteur limitant de la pénétration des espèces en milieu terrestre. Pour un même type de tégument, l’évaporation sera d’une part fonction du rapport surface/volume de l’animal considéré. Dans les mêmes conditions, un petit animal perdra plus d’eau qu’un gros par unité de poids. Les pertes d’eau varieront d’autre part considérablement avec les conditions extérieures (température, degré hygrométrique, vitesse du vent). L’importance de ces paramètres fait que, chez les animaux à perméabilité élevée, le comportement intervient de façon souvent prépondérante dans la survie en milieu terrestre. Chez les animaux bien adaptés, la perméabilité à l’eau des surfaces tégumentaires est en général très basse, de l’ordre de 50 à 100 fois inférieure à celle des autres, les pertes par évaporation se situant entre 0.5 et 50 mg H²O/h.cm² pour une tension de vapeur de 1 mm Hg. Ces espèces pourront donc rester dans un air sec et chaud plus longtemps que les autres. Les adaptations comportementales n’en sont pas moins importantes pour autant.
Les pertes d’eau auront lieu via les surfaces tégumentaires représentant en gros de 60 à 80% des pertes totales, les pertes respiratoires intervenant dans ce total pour 20 à 40% des pertes totales. Les pertes via les fèces et les urines ne représentent donc en général que 20 à 40% des pertes totales. Les animaux terrestres auront en général des fèces peu hydratés et une urine peu abondante, très concentrée.
Chez l’humain la sudation psychique s’exerce dans la région frontal, émotive sous les pieds et aux aisselles. On peut également suer à cause de la chaleur ou de la fièvre.
Certains arthropodes disposent par ailleurs de mécanismes particuliers leur permettant d’absorber la vapeur d’eau de l’air ambiant lorsque l’humidité relative est de 70% ou plus. Ces mécanismes restent à l’heure actuelle assez mal connus. Chez l'Arenivaga sp. un crabe du désert, ils paraissent associés à deux structures de type vésical présentes dans l’hypo pharynx. Dans d’autres cas le site d’absorption ne serait pas buccal mais rectal.
Chez certaines espèces les pertes d’eau sont suffisamment limitées pour qu’un accès à l’eau libre (boisson) ne soit pas indispensable à la réalisation de la balance hydrique.
La survie devient essentiellement dépendante de la capacité des cellules à supporter des modifications d’osmolarité de leur milieu environnant.
La biophysique vibratoire qualifie le vivant non seulement en fonction des phénomènes physico-chimiques mais aussi en fonction de l'hygiène énergétique émotions, pensées, mouvement vibratoire. Nous pouvons polluer notre eau intérieure.
Si l'eau en poids représente 70 à 80% de notre corps en pourcentage de molécules l´'eau représente 96% des molécules. Des liens étroits existent entre les énergies des différents plans, les systèmes vibratoires de notre corps , la lumière, l'eau, la terre, l'air et les signes zodiacaux, les êtres de la nature, les êtres de lumière, et les différentes eaux de notre corps. Des expériences permettent de découvrir ces liens.
Si l'eau en poids représente 70à 80% de notre corps en pourcentage de molécule l´'eau représente 96% des molécules.
L'eau est au cœur de la transmission de la vie. Une eau synthétique ou distillée est une eau morte sans possibilité d'accueillir la vie, mais, exposée aux rayonnements de la lune et du soleil durant un mois elle devient « vitale », lieu de vie.
Ces fonctions sont multiples :
  • Elle sert de solvant dans les réactions chimiques ;
  • Elle sert de transport des nutriments, de l’oxygène, du gaz carbonique, des métabolites, des hormones, des substances tampons (plasma) ;
  • Elle sert à la dissipation de la chaleur, car elle peut absorbée beaucoup de chaleur sans pour autant augmenter beaucoup de température (sueur) ;
  • Elle participe à la régulation de la pression artérielle et de la fonction cardio-vasculaire (volume plasmatique) ;
  • Elle sert à la lubrification des articulations.
  • Elle contribue à la forme et à la structure du corps du fait qu’elle est incompressible.
L’eau, tout simplement permet d’étancher la soif mais aussi de se laver et de laver ses vêtements, acte hautement symbolique (eau potable disponible 350 milles km3, soit finalement un dé à coudre pour 1m3 d’eau existant sur la planète.

LA MEMOIRE DE L’EAU

Malgré sa simplicité l’eau mémorise et s’enrichit de toutes ses rencontres, qu’elles soient minérales, végétales sonores ou énergétiques.
Je voudrais citer un passage du livre du professeur Violet : Le secret des patriarches parut en 1962, il avait entrepris des études sur l’eau dès 1938 :
« Une science est née autour de l’eau c’est la biologie, la science de la vie. A la recherche de la définition de la vie, elle-même, un grand biologiste, Fred Vlès, professeur de physique biologique à l’Université de Strasbourg, a donné de la biologie la définition suivante : « La biologie est pour la plus grande part la science de l’eau ». On constate, en effet, que l’eau est toujours nécessaire à la vie. Partout où il y a de la vie, il y a de l’eau, et là où il n’y a pas d’eau, il n’y a pas de vie. Tous les végétaux et tous les animaux contiennent de l’eau. « Le degré d’organisation zoologique, écrit le Professeur L. C. Vincent (La Technique de l’Eau, déc. 1960, p. 8) augmente avec le pourcentage d’eau ou avec l’inverse la concentration en cations (ions de charge électrique positive) (Na, Mg, K, Ca). Annélides : 547 mEq/cat/lit. Coléoptères : 230, Chien : 160, homme : 149 >>. Plus loin : « La vie, de la jeunesse à la vieillesse, est une déshydratation. Le nouveau-né contient 85% d’eau ; le vieillard extrême n’en contient plus que 60%. Considérée au point de vue pondéral (relatif au poids), l’alimentation de tout être vivant est essentiellement composée d’eau. Les fruits frais et les légumes en contiennent entre 80 et 95%c. Les aliments « secs » même en contiennent des proportions importantes. Le pain, par exemple, en contient 25%. Mais quelle est la nature du rôle joué par l’eau dans le mécanisme de la vie ? Si l’on admet qu’elle joue seulement le rôle d’un solvant ou même d’un catalyseur, on n’explique pas pour autant l’origine de l’énergie vivante, que le langage populaire désigne sous le nom d’étincelle, qui se développe depuis la conception jusqu’à l’âge adulte, puis diminue pendant la vieillesse. Il ne semble pas, en tout cas, que l’eau produise dans les organismes de l’énergie d’origine chimique, comme le font les aliments énergétiques (lipides, glucides). Si cependant elle joue un rôle fondamental dans la formation de la matière vivante, dans l’animation de la matière, elle doit pouvoir céder, dans certaines conditions, une certaine forme d’énergie organisatrice. De quelle nature peut être cette énergie ? La connaissance de cette nature semble pouvoir se confondre avec la connaissance du mécanisme même de la vie.
Sous l’aspect énergétique, l’eau est surtout caractérisée par la propriété d’entrer en résonance avec toutes sortes de fréquences couvrant toutes les gammes possibles de vibrations. Sommes-nous en présence des Ondes biologiques ?
Il découvrit en 1938 un rayonnement pénétrant non lumineux, qui associé au rayonnement lumineux modifiait profondément l’expérience en cours. L’eau emmagasinant ce rayonnement possédait un rôle fondamental, celui de pouvoir absorber et restituer certains rayonnements qui jouent un rôle actif sur les substances vivantes. On pourrait appeler cette énergie « l’énergie vitale »d’une fréquence de 1024 à 1040.
Rappelons que les phénomènes vibratoires peuvent être classés selon les sens:
L’oreille vibrations de la matière 0 à 100millions audibilité de 16 à 10 000.
Le toucher courants électriques 0 à 1012 toucher de 0 à 100 000.
L’oeil champs magnétiques 0 à + ou – 1024 œil 1014 rouge à l'ultra violet
Le nez ondes biologiques au delà de 1024 le nez + ou – 104 au delà phérormones
Le goût
Ces ondes sont emmagasinées dans l'eau.
Lorsque l’eau se charge des rejets pollués, on peut effacer ces mauvaises informations et on les remplace par de meilleures informations (production de l’eau ultra colloïdale). On fait tourbillonner l’eau très rapidement en séparant les ensembles de molécules (clusters) pour effacer de la surface interne toutes les informations.
En 1988 Jacques Benveniste publie les premiers travaux scientifiques sur l’eau. Il a publié les résultats d'une étude selon laquelle l'eau qui a été en contact avec une substance conserve les propriétés de cette substance alors que celle-ci ne s'y trouve statistiquement plus. Le résultat est alors présenté par les auteurs comme une validation scientifique de l'homéopathie.
Il est maintenant clair que l'on peut donner des informations à l'eau. Les paroles, les mots, les sentiments et même les pensées influencent l'eau. L'eau corporelle de notre corps réagit aussi à ces radiations et vibrations. Nous ne pouvons plus penser que nos comportements sont sans conséquence sur nous ou sur autrui. Masaru Emoto a commencé ses expériences en 1994 en étudiant des cristaux d’eau (-5°), il a écrit : « Les messages cachés de l’eau, Le Pouvoir guérisseur de l’eau et L’eau, mémoire de nos émotions ETC., aux éditions Guy Trédaniel et les ouvrages de Jacques Collin, L’eau, le miracle oublié et L’insoutenable vérité de l’eau.
Nature dipolaire de l'eau
C’est aussi les 2 électrons de 2 atomes d’hydrogène et les 2 atomes d’hydrogène captés par un atome d’oxygène. Avec les 2 électrons négatifs H20 devient une force d’attraction négative. L’eau par cette configuration possède une matrice féminine pour accueillir l’information et un pôle masculin pour la restituer.

Cette particularité (liaison hydrogène et polarisation (orientation privilégiée)) Cette polarisation permet aussi à la molécule d’eau de dissoudre les corps ioniques, en particulier les sels et de les maintenir dans cet état en entourant chaque ion d’une coque de molécules d’eau, c’est la solvatation, d’où la faculté de solvant qui est vitale en biologie et permet des réactions chimiques dans le corps et dans le sang. Ces ponts d’hydrogène facilitent la capillarité et le transport de la sève dans les végétaux ainsi que l’attraction des molécules d’eau entre elles. Ces liaisons entre molécules se font et se défont de façon ininterrompue conformément à la loi du mouvement sans laquelle il n’y a pas de vie. Chaque molécule d’eau se compose d’un atome d’oxygène entre deux atomes d’hydrogène disposés en V très ouvert. Suivant le nombre de liaison hydrogène (tétramère, pentamère ... mais aussi des ions H- qui s’unissent aux molécules voisines, c’est la liaison hydrogène) l’eau a des propriétés différentes. L’hydrogène est le plus petit atome connu, fait d'un proton et d'un seul électron. En ajoutant un deuxième électron, l'hydrogène devient un ion H¯, il prend une charge négative. Ce second électron est lié très faiblement et est facilement relâché. Le seul moyen de transport pour les électrons dans le corps est de s'associer à l’ion hydrogène. Un corps en bonne santé possède une grande quantité d'hydrogène ionisé H¯. Puisque l’oxygène a une électronégativité plus forte que l’hydrogène, le côté de la molécule d’eau où se trouve l’atome d’oxygène est chargé négativement, par comparaison avec le côté hydrogène chargé positivement. Une molécule avec une telle différence de charge est appelée un dipôle (ensemble de deux charges électriques très proche de sens opposées molécule polaire). Cette différence de charge fait que les molécules d’eau s’attirent les unes les autres, le côté positif de l’une attirant le côté négatif d’une autre. Un tel lien électrique entre deux molécules s’appelle un pont hydrogène ou liaison hydrogène.
Cette force d’attraction, relativement faible par rapport aux liaisons chimiques covalentes (mise en commun d’électrons) de la molécule elle-même, est à la source de propriétés comme un point d’ébullition élevé (quantité d’énergie calorifique nécessaire pour briser les ponts hydrogènes), ainsi qu’une capacité calorifique élevée.
On note que l’eau peut capturer un proton ou en libérer un, c’est donc un amphotère, c’est-à-dire à la fois un acide et une base. Cet équilibre acide/base est d’une importance capitale en chimie minérale comme en chimie organique.
En numérologie le 1 c’est la Force, l’unité, l’origine : le 4 c’est le naturel ou l’essentiel ; le 5 l’amour du cœur, tout donner sans rien prendre, le 9 c’est la conviction de l’esprit pour l’âme, c’est le secours, la main tendue, l’espoir. Les lettres hébraïques 1 aleph le commencement, le 4 daleth le passage décisif, la porte de notre demeure, le 5 Hé c’est le féminin et l’amour infini, le 9 teith la révélation de ce qui est caché, la puissance, c’est se libérer de l'ancien.
Nous savons que sur certains plans de la matière fine c’est le seul aliment avec les fruits et qu’il est encodé pour faciliter la guérison des enveloppes de l’âme et de l’esprit. Le sang, l’urine, la bile circulent dans le corps de la même manière que l’eau dans les torrents et les fleuves en tourbillonnant autour d’un axe. On retrouve ce mouvement dans le tronc des arbres, les veines, le tube digestif, l’ADN, qui ont une forme spiroïdale. Le sang qui fait le tour du corps en une minute circule selon un écoulement hélicoïdal (photo au 1/millionième de seconde). Ce mouvement hélicoïdal, mouvement de vie se retrouve partout et rien ne se forme sans la présence de l’eau. La spirale utilise pour sa construction suit le principe du nombre d’or : 1+1=2, 2+1=3,3+2=5, 5+3=8 etc. = 1.6xx non constant (vivant) (Fibonacci). On retrouve l’immense cycle de l’eau de la terre, dans le corps de l’animal et de l’homme devenant sa propre circulation. Le grand cycle étant divisé en de nombreux petits cycles. 200 hectares de tissus cellulaires ont besoin de 200.000 litres d’eau, or quelques dizaines de litres recyclés suffissent.
On considère généralement deux compartiments d’eau corporelle :
  • Le compartiment intracellulaire (2/3 de l’eau totale) représente essentiellement le cytoplasme des cellules appelé aussi eau liée
Le compartiment extracellulaire (1/3 de l’eau totale) comprend le plasma sanguin, la salive, l’humeur des yeux, les liquides de sécrétions glandulaires et intestinales, le liquide cérébro-spinal et l’eau excrétée par la peau et les reins appelé aussi eau libre. Le manque d’eau perturbe les cycles les uns après les autres, rendant étanches les parois des cellules. Les produits synthétiques ont le même effet, ils ne peuvent pas s’intégrer aux cycles car ils n’ont pas de systèmes vibratoires tourbillonnants identiques à l’eau du corps. Dans tous les échanges extra et intracellulaires, l’eau sert de relais transmettant des éléments nutritionnels, des rayonnements cosmiques, telluriques et électromagnétiques. L’eau pure est un nettoyeur cellulaire, un draineur lymphatique, ses fonctions sont multiples (fonction énergétique, hydrolytique, activatrice ou inhibitrices sur les réactions biochimiques du corps, éliminatoire, thermorégulatrice, circulatoire, osmotique). Il faut savoir que l’eau maintient l’état colloïdal (état de dispersion de la matière par des granules de dimensions moyennes comprises entre 0.2 et 0.002 microns) du sang et de la lymphe, désintoxique le corps, transporte minéraux, oligo-éléments, vitamines, vers les cellules, échange et assimile des informations.

Une perte d’eau de 12% peut provoquer la mort, en général on ne peut être privé d’eau plus de 48 heures sans risque.


12 L'ADN

Teruo HIGA nous dit: « Les effets varient considérablement en fonction du type d'information inscrite dans les amas moléculaires de l'eau. Actuellement ce qui rend les problèmes de l'eau tellement important, c'est qu'il n'est pas simplement question de la qualité de l'eau, mais de l'information qui y est enregistré et qui va déterminer sa nature à un moment donné »

Des liens étroits existent entre les énergies des différents plans, les systèmes vibratoires de notre corps, la lumière, l'eau, la terre, l'air énergies cosmiques et les signes zodiacaux, les êtres de la nature, les êtres de lumière, et les différentes eaux de notre corps. Des expériences permettent de découvrir ces liens.
Les analyses de l'eau nous apportent une meilleure connaissance de l'eau concernant leurs particularités physique et chimiques. Depuis quelques années des études biophysique vibratoires qualifient le vivant aussi sur des phénomènes énergétiques et lumineux qui passent par l'eau. Si les eaux de la planète sont polluées celles de notre corps le sont souvent davantage compte tenu de notre alimentation, de notre environnement, des chocs émotionnels. Nous devons aussi nous protéger en nettoyant tout l'espace dans lequel nous vivons. Nettoyer, protéger notre aura qui filtre toutes les énergies qui nous entourent entre autre les pollutions électromagnétiques. Les ressentis au niveau du cœur et des pensées pures nous y aidera avec l'aide de nos petits amis qui travaillent sur notre corps astral porte de l'âme.
Les cellules communiquent par rayonnement électromagnétiques. C'est la contre partie de notre corps astral, mais aussi de notre pouvoir d'intuition.
L'eau libre apporte les nutriments et évacue les déchets. La lune a une influence sur la construction cellulaire et leur nettoyage
La cellule fonctionne comme un ordinateur avec 3 champs
H1 Physique protéine
H2 Mémoire immatérielle A.D.N. Cristal liquide
H3 Champ de forme
H1 et H3 Transmettent des ordres à distance
H2 Champ psychobiologique
H3 transmet et est responsable de la forme de l’A.D.N. Ce champ de forme survit, il contient le psychisme.
La maladie est une énergie, une forme qui n’est pas à sa place. Un germe ou une information arrive seul, et ne trouve pas de champ de forme correspondant, il peut mourir, il peut s’accrocher ou faire résonance avec un champ voisin et muter.
En cas d’échec, pas de champ de forme, les forces de régulation sont débordées, la maladie s’étend de cellule en cellule comme un fétus qui prend place jusqu’à, la destruction de l’organisme .

2 ADN
Ces signaux qui partent des cellules sont transmis par l'A.D.N. Agissent sur les hormones, les enzymes, la croissance, la duplication, régénération et processus biochimiques.
Ces transmissions peuvent se purifier dans la mesure ou nous vivons dans le présent: je suis ici et maintenant en accord avec les lois, je me débarrasse du passé et j'ai le courage, je fais confiance afin de vivre le présent pleinement riche de mes expériences. Tout projet je le nourri en silence afin qu'il se fortifie avec les pensées similaires des plans morphogènes ou centrales de force. Ce projet sera porté depuis l'atelier des modèles et prendra forme dans la matière, les chemins s'ouvriront et les aides se présenteront suivant aussi les configurations stellaires. Il y a un temps pour chaque chose. La température idéale pour la transmission est de 37 à 38 º pour le corps et 4 º pour les eaux de sources.
Etienne Guillé entre autres a travaillé sur l’A.D.N..
Les premiers 20% correspondent aux informations échangées avec le corps physique, les traitements sont allopathiques, on utilise des médicaments de synthèse qui agissent sur les effets des maladies et les 5 sens.
Les 20% suivants correspondent aux informations échangées avec le corps astral ou éthérique on utilise l’homéopathie, les médecines énergétiques. On agit alors sur les conséquences immédiates de tout type de perturbation émotionnelle ou virale de ce corps qui est la porte de l’âme et l’interface avec le corps physique.
Les 60 derniers pour cent correspondent aux informations échangés avec l’esprit nous utilisons alors la médecine vibratoire, médecine du 3éme millénaire :
Psychogénéalogie, décodage biologique, travail sur l’énergie de naissance, accès aux mémoires cellulaires, dissolution des nœuds karmiques, réunification de l’être, magnétisme.




Méthodologie de Masura Emoto
Il prélève un échantillon dans une bouteille en verre, puis verse goutte à goutte dans 50 boîtes de Pétri (5cm3.). On congèle à –25°C et 3 heures après des fibres de glace de 1cm environ se sont formées. En dirigeant la lumière sur chaque fibre on observe au microscope que toutes les fibres ne forment pas des cristaux. Certains cristaux sont beaux, d’autres délabrés. Chaque échantillon a des structures typiques liées à son histoire et à son origine (glaciers, sources, pluie, cours d’eau, lacs, marais, robinet), il a une durée de vie de 2mn. L’eau du robinet forme rarement des cristaux, l’eau naturelle en forme. Il est à noter que 2 flocons de neige ne sont pas identiques. Il a trouvé malgré tout une certaine logique dans la structure des cristaux. Les cristaux provenant de source ont des formes plus harmonieuses que les cristaux de l’eau de certaines villes. Il prit de l’eau distillée dont les cristaux ont une structure simple, il plaça à côté des bouteilles, des haut parleurs qui diffusaient de la musique de détente ; il obtint de magnifiques cristallisations. Par contre, avec certaines musiques actuelles pleines de colère, la base hexagonale s’est cassée en de parfaits morceaux ou vagues. Il démontra que la conscience des gens modifie les cristaux d’eau. Il réalisa une expérience en exposant l’eau à la parole, il obtint avec des paroles de gratitudes de beaux cristaux. Avec des paroles de mépris ou de violence, les cristaux avaient un aspect amorphe. L’eau forme de jolis cristaux pour des mots positifs « bien fait, aimer, pouvoir, ange, paix et n’en forme pas ou sont mal fait pour : détester, faiblesse, démon et guerre ». Les plus beaux cristaux sont pour « amour et gratitude ». Il transmet à l’eau l’information électromagnétique d’huile essentielles et de plantes médicinales, il obtient des cristaux qui ressemblent à la plante. En 1997, il demande à 500 pratiquants du « hado » d’envoyer à la même heure des pensées d’amour, de chi à une eau qui se refusait de cristalliser, la même eau produit alors des rosaces splendides comme des pommes de pin. L’eau peut être porteuse d’espoir et d’amour, si nous nous exprimons de façon simple et sincère.
L’un des livres de Masuro Emoto se termine par : « L’eau est un miroir dans lequel se reflète notre esprit. »
Parallèlement des chercheurs coréens, par hasard, ont découvert que l’eau ne disperse pas les produits qu’elle dilue, mais les concentre.
  • L'eau
  • Donne l'enveloppe et permet que chaque plante et animal prenne forme.
  • Elle est le véhicule de toutes les vibrations, les énergies et nanocristaux
  • Si elle est pure ainsi que les aliments, le sang est pur et nulle maladie ne peut survenir
  • Elle est purificatrice comme un prisme qui contient toutes les vertues toutes les couleurs et tous les sons
  • En vous adressant à elle en vous immergeant en elle, elle est secourable..
  • L'ÊTRE HUMAIN DOIT ÊTRE COMME L'EAU LAISSER LIBREMENT fluer EN en lui les énergies lumineuses des êtres de la nature à travers les couleurs, les sons, les pierres, les fibres naturelles, les végétaux, les plantes médicinales, les fruits, les légumes à travers les 4 éléments: eau, feu, air et terre ET LES 3 RÈGNES :MINÉRAL, VÉGÉTAL ET ANIMAL..
  • Pour soigner, soutenir, renforcer, dénouer, réparer, et cela dans la loi.


14 prière


Elle est généralement récité prononcée à haute voix avec cœur si possible. Les mots limitent déjà l'énergie de la prière car les mots sont plus restrictifs que les pensées donc s'envoleront moins haut dans l'astral. Les pensées s'élèveront sur des plans morphogène plus élevés , plus lumineux attirées par des pensées de même nature elles vont se renforcer, se condenser et mûrir facilitant la réalisation de la demande. Des entités moins denses, plus lumineuses pourront proposer d'autres chemins, des accomplissements, des réalisations, des dénouements fussent-ils symboliques.
La prière pratiquée en groupe, dans des lieux privilégiés, avec magnétisme, par canalisation, pour soi-même, ou une prière d'intercession peut apportée mieux être, parfois n'étant qu'un effet placebo. Le résultat le mieux être n'est-ce pas ce qui compte le plus?
Comme l'eau dépose au plus loin de la montagne les éléments les plus fins qu'elle a arrachée des rochers grace à la force du courant. Nos pensées les plus légères se déposent au plus haut pour revenir renforcéees vers nous.
Le cœur
  • Doit être ouvert à la Lumière
  • L'ÊTRE QUI SE TIENT À SA PLACE ET SERT DE CANAL SERA AUTORISÉ À PERCEVOIR ET ENTENDRE LES VOIX ESSENTIELLES ET SPIRITUELLES POUR APPORTER LES INDICATIONS QUI POURRONT AIDER.
  • CELUI QUI SERT DE CANAL NE DOIT AVOIR NUL DÉSIR OU VOULOIR PERSONNEL.
  • AVOIR DE LA COMPASSION, CELA NE VEUT PAS DIRE FAIBLESSE, NI MOLLESSE MAIS AGIR AVEC RIGUEUR DANS LES LOIS., NE PAS AGIR DANS LE TISSAGE.
  • NE PAS TROUBLER LE CHEMINEMENT DE L'AUTRE, VOULOIR AIDER À TOUT PRIX.
  • L'aide vient à celui qui reconnaît ses fautes., SUIVANT SON CHEMINEMENT INTÉRIEUR, SON TISSAGE, SON ÉVOLUTION..
  • IL DOIT SE DÉCIDER Á FAIRE LE PAS, QU'IL EN AIT LE VOULOIR.


Revenons sur ce tableau. Lorsque nous préparons un voyage, nous le préparons à l'aide d'une carte, d'un programme internet ou d'un GPS. Concernant les soins, une naissance ou un départ bien souvent nous ne prévoyons rien. Beaucoup de surprises peuvent nous attendre. Les dons reçus doivent être utilisés suivant les lois sans perturber les énergies et en faisant confiance aux aides de l'au delà quels qu'ils soient. Nous récolterons un jour ou l'autre ce que nous avons semer: le bien ou le mal. Nous avons donc un corps composé de 96% de molécules d'eau qui a cette particularité de recevoir et transmettre toutes les longueurs d'onde d'énergie, toutes les informations. Ce sont des récepteurs, ils entourent aussi les nanonutriments qu'ils conduisent jusqu'au noyau de la cellule. Les êtres de la nature qui durant des millions d'années ont liées les énergies pour former toute la nature qui nous entoure et nos enveloppes préparent notre chemin.
Nous trouvons sur le plans des êtres de la nature les maîtres de tous les éléments et de toutes les âmes groupes: animales végétales et minérales.



J' ai sur ce tableau regroupé mes expériences et mes ressentis. L'implication des êtres de la nature est quotidien et varié, si nous avons de grandes lignes de Force ou d'énergie cela n'interdit pas que plusieurs entités peuvent agir sur le même organe, le même chakra si cela est nécessaire.
Les magnétiseurs peuvent leur faire appel, canaliser avec leur accord les énergies des couleurs, des notes de musique, des plantes et des pierres. Si les couleurs, la musique, les plantes et les pierres sont utilisés en thérapie. Toutes ces énergies émissent pour soigner ont leur origine sur le plan des êtres de la nature depuis le jardin des soins. Les maîtres de différents ateliers peuvent êtres appelés à l'aide : Ceux des différents ateliers des modèles, les maîtres des cordons d'argent , ceux du karma. Les médecins guérisseurs et les guides. Si notre récepteur est en 220volts nous capterons et supporterons ce voltage. Si nous supportons le 10.000 volts nous pourrons nous brancher sur ce voltage et plus si affinité, mais, il devra être transformé en 220volts pour être supportable. Il ne s'agit pas seulement de voltage il faut vouloir, accepter et reconnaître notre état physique ou émotionnel et vouloir changer. Les changements ne se produiront pas forcément de suite. L'information doit atteindre l'organe, la cellule qui se multipliera, l'ADN. Passer les barrières que nous avons mis en place et la membrane de nos cellules, la différence de tension de chaque côté permet le passage des énergies nutriments s'ils ne sont pas synthétique, dans ce cas il y aura perturbation dysfonctionnement. Le bateau ne peut franchir écluse et le système immunitaire réagit sauf s'il s'agit de nanoparticules.





LE MAGNÉTISME MÉDICAL
Le magnétisme médicale occupe une place prépondérante dans l'évolution-ultérieure du genre humain.
Si je parle de magnétiseurs, alors il n'est ici question que de sérieux êtres humains capables, qui, avec un vouloir sincère, sont prêts à aider l'humanité. Et non à la foule de ceux qui, dotés d'une force magnétique des plus moyennes, s'imaginent accomplir de grandes choses à grand renfort de paroles et de gestes mystérieux






  • L'eau enveloppe et protège.
  • L'eau qui soigne et qui aide afin que tout pousse, s'èlève, s'épanouisse et s'accomplisse.
  • Ainsi dans l'eau tout se reflète tout est inscrit.
  • L'eau guérit toutes les plaies de l'âme et du corps.
  • Préservez l'eau, respectez-la, ne la gaspillez-pas et prenez-en grand soin, car elle est pour vous une goutte de vie.
  • Dans les temps difficiles qui s'approchent à ceux à qui sera donné l'autorisation d'apposer les mains, quand dans la nature, les plantes manqueront, et tout ce qui vient de la nature, alors votre aspiration, vers le jardin des soins qui rayonne sur le plan de l'essentialité, recueillera les vibrations des plantes médicinales, des pierres, des couleurs et des sons, car dans ce jardin toutes les vibrations des soins y sont.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Merci beaucoup pour cet exposé. Vous avez utilisé les mots justes pour expliquer beaucoup sur le magnetisme

COMPTEUR

MIS EN PLACE LE 18/09/2009