Nous vivons dans un monde inconnu dont les énergies qui donnent la vie et forment notre environnement nous sont, de nouveau, révélées maintenant.

Ce blog a pour objectif d'informer sur ces énergies maintenant disponibles afin de les utiliser pour le bien être de tous.

Nous inviterons,chaque fois que c'est possible, nos amis qui prennent soins de nous, nos amis de la nature et des éléments. Respectons-les et remercions-les
.

citation:

Les temps sont venus. En cette période de chaos, où
l'erreur a pris la place de la vérité, où l'on défend et
récompense souvent les coupables, oubliant volontiers la
victime, où les scandales se révèlent les uns après les
autres, faisant perdre toute crédibilité aux “éminences”
de tous bords, unissons-nous pour redresser la barre,
montrant ainsi que nous sommes des êtres responsables e
t que nous savons reconnaître cette responsabilité, en
particulier vis-à-vis de la Nature et des autres règnes
dont dépend notre survie.

Jacqueline Bousquet ( Science dans la lumière)

Vous êtes Bienvenue sur le blog "les ÊTRES de la NATURE"

jeudi 21 juillet 2016

L'ABONDANCE

Lorsque nous laissons libre cours à la nature nous avons notre nourriture en abondance.

Film en espagnol sur la connaissance, la sauvegarde et l'aide pour l'alimentation et les cuisines traditionnelles colombiennes.

https://vimeo.com/160660775


vendredi 4 décembre 2015

Médecines Ancestrales Colombiennes

Médecines ancestrales colombiennes

Sur le yagé :
Le yagé, qui est pris ici, a deux composants : le “bejuco”
et la “chagropenga”.
Le bejuco symbolise la partie masculine et la chagropenga, la feuille, la partie féminine. Ils sont considérés comme l'eau de vie. Tout ce qui existe dans l'Univers possède ces deux forces : masculine et féminine. Tout est possible dans l'union de ces deux forces à partir du moment où un troisième élément les met en œuvre (ici sur terre, un être vivant pris dans le sens large du terme). Le bejuco est la purge physique, la chagropenga est la purge spirituelle qui donne la vision. Certaines tribus disent que le yagé est “un abuelo” donc masculin, d'autres tribus disent que le yagé est “una abuela” donc féminin. 


D'autres aventures, d'autres lieux à visiter:





samedi 14 novembre 2015

MUISCAS à MACHETA

MUISCAS à MACHETA

Dimanche 11 octobre 2015 nous partons à Macheta en voiture pour nous rendre à un centre d'activités muisca en construction. Après 1H30 de route dont 45mm de chemin de terre, nous arrivons dans une vallée magnifique entourée de montagnes dont certaines sont constituées, de ce côté, de parois rocheuses verticales. Le soir le soleil joue avec les montagnes éclairant par morceaux celles-ci tour à tour. Nous sommes très bien reçus par L'Abuelo : Sua Ingativa (Sua nom du grand père signifiant le soleil dont le temple est à Sugamuxi ou Suamox aujourd'hui Sogamoso), 

puis par la Abuela Tymy Cagui Yanguma (le mot Chiminigagua veut dire le Créateur. Il semble avoir un rapport symbolique ou spirituel avec le nom de la grand-mère).

Abuelo Sua Ingativa commence par expliquer comment il conçoit la cellule familiale en tant que muisca. 


mardi 20 octobre 2015

LA VEGA ET CASTILLA la NUEVA

LA VEGA ET CASTILLA la NUEVA

L'amie que j'ai à Bogotá avait des travaux à effectuer chez elle, elle parle avec l'ouvrier qui se présente, de mes pérégrinations et du livre de plantes médicinales que je dois écrire sous la direction de José et Maoricio. Il dit faire également cette recherche dans le Putumayo et souhaite que nous nous rencontrions. Il propose un stage en fin de semaine du vendredi 2 au lundi 5 octobre. Je décide donc de participer au programme qui a lieu à deux endroits éloignés l'un de l'autre La Vega et Castilla la Nueva,
La Vega
La Vega

Plus de photos sur
https://www.flickr.com/cameraroll 
chemin.de_verite   Cheminement Mouvement

mercredi 14 octobre 2015

GUASCA

GUASCA

Sur le chemin de retour à BOGOTÁ je m'arrête donc à GUASCA chez Maoricio.
Maoricio et son fils
Nicky















Avec son épouse Nicky ils accueillent des volontaires pour les aider dans leurs travaux d'écologie au niveau de la construction de cabanes et du jardin. Ils ont mis aussi en place des stages d'anglais.

Maison d'habitation
Unedes gîtes










Ils peuvent accueillir des visiteurs dans leur maison et aussi dans deux cabanes. Ils sont également entrain de construire une plus grande cabane avec un toit végétalisé.


mercredi 7 octobre 2015

Rencontre avec le Mamu Wiwa

Rencontre avec le Mamu Wiwa

Comme je l'ai dit précédemment, je suis très content d'être accueilli à l'aéroport de Bogotá suite à ces expériences physiques et émotionnelles.
Le mercredi 9 septembre, après 3 semaines sans contact, je suis content d'avoir ma famille en France par Skype. Je prépare mon matériel pour le prochain voyage vers BOYACA. Mon amie me propose de m'emmener en voiture à RAQUIRA et de rester avec moi un moment. Finalement elle est malade et je dois partir en autobus, je cherche une solution et au dernier moment le Mamu José m'appelle pour me donner toutes les informions nécessaires : heure de départ au terminal sud des autobus à 5 H 40. Il faut partir de bonne heure pour traverser la ville. Je suis prêt, le taxi arrive à 4 H 00 du matin. Il me conduit à cet immense terminal où je cherche la Compagnie d’autobus, mais il n'y a pas de départ à cette heure là. Il faut prendre un petit bus qui va à Ubaté et là j’attends plus d'une heure une correspondance.
Ce bus qui va à RAQUIRA emprunte une route en terre qui passe par GUACHETA car José habite en pleine montagne une heure de route avant RAQUIRA. 


RIO DON DIEGO

Visite du Parc TAYRONAKA sur le Rio Don DIEGO


J’ai pris rendez-vous avec Johanna pour aller visiter ce parc le 4 septembre. Montée en pirogue à moteur durant 10 minutes sur le Rio Don Diego

et visite du parc et du musée kogi, d'une maison Maria destinée aux femmes et quelques terrasses reconstituées.

COMPTEUR

MIS EN PLACE LE 18/09/2009